Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

7 joueurs :
- Bob en Autriche-Hongrie,
- Marche en Turquie,
- René en Angleterre,
- Nono en Russie,
- L'Elfe Carnivore en Italie,
- Ak' en France,
- Tuin en Allemagne.

Que dire ? Et surtout que dire d’original ?

Le début de partie voit partir une simili-Triplice à l’Ouest et un imbroglio dans les Balkans dont l’Autriche-Hongrie sort un temps victorieuse (6 centres fin 1902). Dans cette configuration, l’Allemagne fait passer une armée française en Tyrol par Munich, alors que l’Angleterre s’assure la suprématie sur les pays nordiques et que le retour de bâton rééquilibre le jeu au Sud.


Le tournant intervient alors que la France est largement engagée en Italie (qui résiste brillamment !), que la Turquie, la Russie et l’Autriche-Hongrie se contiennent mutuellement avec des phases d’ordres hautement improbables : l’Angleterre saisit alors sa chance et stabbe l’Allemagne, faisant sauter toute la côte et séparant l’empire allemand en deux (une armée traîne négligemment à Moscou…). En 1907, la messe est dite : c’est la victoire du réalisme grand-breton, appuyé sur un bord de carte et stratège implacable.


Vainqueur : René en Angleterre (9 centres)

Dauphin : Ak’ en France (8 centres)

Honorable : Elfe Carnivore en Italie (5 centres)

Le gros de la troupe : Nono (Russie), Marche (Turquie) et Bob (Autriche-Hongrie) à 3 centres

Le Grand Perdant : Tuin en Allemagne (1 centre)

 

Partie de coinche : en préparation

Tag(s) : #JDP

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :